LES MÉTHODES

La philosophie d'Arya Deva conseil consiste à ajuster les méthodes d'intervention aux spécificités des entreprises.

En général la démarche comportera en premier lieu un audit de la situation à l'issue duquel en fonction de la problématique, une ou plusieurs solutions seront proposées et examinées avec la direction.

1 - Audit :

Il se déroulera en plusieurs séquences:
> Une écoute spécifique des besoins exprimés par la direction
> Des entretiens avec le personnel concerné
> Une phase d'observation de l'impact des problèmes évoqués avec la direction sur le fonctionnement du groupe ou de l'équipe de travail
> Une observation de la qualité relationnelle au sein de l'entreprise

2 - Choix de la stratégie :

Élaboré en fonction de l'audit et de la problématique posée, divers plans d'actions seront proposés tels que:
> Méditation et relaxation du corps
> Travail sur l'intelligence émotionnelle
> Étude et développement de la dynamique de groupe
> Analyse transactionnelle et profil psycho-relationnel
> Restructuration et thérapie cognitive
> Élaboration des phases de recrutement

3 - Mise en place :

> En fonction des interventions et des modules proposés, les groupes de travail constitués comporteront de 1 à 12 personnes suivant le choix de la formation.
> Étude des résultats et suivi
 
Chaque intervention sera automatiquement accompagnée d'un suivi dans le temps avec des bilans organisés sur le mode observation/entretien.
Des répétitions seront éventuellement envisagées ou programmées afin de consolider les acquis des interventions précédentes. Pour rendre efficace tout travail de formation, il nous semble souhaitable de procéder tout d'abord à un réequilibrage des énergies du corps. Celui-ci doit permettre, en évacuant les émotions parasites (anxiété, angoisses, doutes, fabrications mentales...) une meilleure réceptivité pour aborder les questions d'optimisation comportementales dans une entreprise "Le calme de l'Esprit, et le relachement des tensions physiques, développent la juste appréciation."
 

Un plan d’action : 2 jours de formation avec possibilité d’une journée de répétition (2+1).

Méditation et relaxation du corps

Le stress en entreprise se manifeste de façons diverses, mais a immanquablement des conséquences néfastes et préjudiciables sur la concentration, la qualité relationnelle avec le monde environnent, et altère considérablement la qualité du travail.
Ces dysfonctionnements peuvent même conduire à un épuisement émotionnel tel qu’on en arrive au « burn-out ».
 
Les techniques du souffle et de respiration sont développées :
> pour pacifier le système nerveux,
> pour relâcher les tensions musculaires qui parasitent les comportements sociaux et engendrent des troubles de l’humeur, responsables d’interférences qui nuisent à l’équilibre de l’organisation,
> pour obtenir une détente profonde du corps, propice pour rétablir le calme et  l’objectivité.
 
La méditation : 
> permet de prendre du recul par rapport à ses émotions et à celles de l’autre, en évaluant plus justement ses propres perceptions,
> transforme la conscience de soi dans un développement durable et positif, 
> aide à une meilleure concentration, renforcent les capacités intellectuelles, la mémoire, et stimule la créativité.

L’intelligence émotionnelle : 

 
Des émotions mal contrôlées induisent des comportements antagonistes vis à vis du groupe , engendrent de la démotivation, et rendent insensibles à l’activité environnante.
Elles peuvent nuire considérablement aux performances de l’entreprise.
 
La reconnaissance, l’analyse, et la compréhension des émotions : 
> Augmente la  fiabilité de ses jugements , et permet une orientation plus juste de ses pensées et de ses actes.
> Permet de développer une bonne assurance personnelle et un regard  confiant sur l’autre.
> Renforce la qualité de la communication par l’assertivité.
 

Restructuration et thérapie cognitive : 

Une organisation du travail, même bien structurée peut se détériorer faute d’une volonté consciente d’en maintenir la cohésion. La maîtrise de l’intelligence émotionnelle, ainsi que l’analyse transactionnelle, doivent garantir un  agrégat résilient .